Les invités du Festival

En cours de construction, voici les premières bios des invités du festival !

 

Jean-Louis Etienne, Invité d’honneur
Rencontre le jeudi 7 octobre, à 20h 
Réservation conseillée en ligne

Médecin spécialiste de nutrition et de biologie du sport, Jean-Louis Étienne a participé à de nombreuses expéditions en Himalaya, au Groenland, en Patagonie. En 1986, il est le premier homme à atteindre le pôle Nord en solitaire et réussit, en traîneaux à chiens, la plus longue traversée de l’Antarctique jamais réalisée : 6300 km. Infatigable défenseur de la planète, il a mené plusieurs expéditions à vocation pédagogique pour faire connaître les régions polaires et comprendre le rôle qu’elles jouent sur la vie et le climat de la terre. Et en avril 2010, il réussit la première traversée de l’océan arctique en ballon. A bientôt 75 ans, Jean-Louis Etienne n’est toujours pas près de s’arrêter. Sa prochaine expédition l’emmènera deux ans autour de l’Antarctique à bord du POLAR POD, une Station Océanographique Internationale, pour l’étude du Courant Circumpolaire Antarctique, un acteur majeur du climat de la Terre et une immense réserve de biodiversité marine encore méconnue. Un projet d’envergure dont il viendra nous parler avec la passion qu’on lui connaît. À ne pas manquer !

France Pinczon du Sel, navigatrice à bord du voilier polaire "Vagabond"

samedi 09 octobre // 11h // Auditorium
Dimanche 10 octobre // 11h // Auditorium

Emmanuelle Perié-Bardout, directrice du Programme UNDER THE POLE

samedi 09 octobre // 11h // Auditorium
S. 09 et D. 10 octobre //A bord du WHY - goélette ouverte à la visite

Anne Choquet - Enseignante-chercheure en droit à l'IUEM (Institut Universitaire Européen de la Mer), Spécialiste en droit des espaces polaires (Antarctique et Arctique)

Dimanche 10 octobre // 11 h // Auditorium

Sébastien Roubinet
Passionné par la mer et les glaces avec, à son actif, plus de 30 années de navigation sur tous types de voiliers et d'océans, Sébastien a acquis une grande expérience de la mer (gelée ou pas) mais aussi une parfaite maîtrise de la technique. En effet, il conçoit, construit prépare et vit toutes ses expéditions depuis plus de 10 ans. Du "passage du Nord-Ouest à la voile pure" à "La voie du pôle", il s'engage entièrement et avec passion dans tous ses projets. Son investissements, son expérience et son opiniâtreté font de lui un marin complet, confirmé et reconnu pour les défis sportifs et, par dessus tout, les défis techniques.

Dimanche 10 octobre // 11 h // Auditorium

Emmanuelle Sultan

Ingénieure généraliste EPF spécialisée en Aéronautique et Espace (1994), titulaire d’un DEA en Océanographie, Météorologie et Environnement et d’une thèse de 3ème cycle en Océanographie Physique (2001), Emmanuelle Sultan est agent du MNHN depuis 1994. Elle y occupe le poste d’Ingénieure de Recherche titulaire comme chef de projet en environnement géo naturel et anthropisé. Elle est spécialisée dans le montage d’observatoire de recherche interdisciplinaires en zone polaire ( Antarctic Near Shore and Terrestrial Observatory System, Humanities and Social Sciences Scientific du Scientific Comittee for Antarctic Research, SCAR) et en zone littorale métropolitaine (Service d’observation Milieu Littoral, CNRS-INSU)

Loïc Hénaff

Loïc Hénaff dirige depuis 2010 la société agroalimentaire Jean Hénaff, PME familiale fondée en 1907 à Pouldreuzic dans le pays Bigouden. Depuis 2016, il est président de l'association Produit en Bretagne. Il a également été président des Fêtes maritimes de Douarnenez de 2011 à 2018.

Leslie Moquin, est photographe, artiste visuelle.
Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles (2013), et d’un Magistère de Relations internationales (MRIAE) de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Paris (2010). Son travail a été exposé en France et à l’étranger, notamment aux Rencontres d’Arles (2017), au Musée d’Art Moderne de Bogota (2017), au Bazaar Compatible à Shanghai (2013), dans la boutique agnès b. à Montpellier (2015), à la Maison consulaire de Mende en Lozère (2019). Lauréate 2021 de la Fondation Tara - Embarquée sur la mission Microbiomes 2021

 

Pierre-Alain Levesque est co-fondateur de l'association Low-tech Lab, ingénieur et porteur de projets d'explorations et d'expérimentations low-tech.

 

Isabelle Dabadie

Isabelle Dabadie est Maître de Conférences en Sciences de Gestion à l’Université Paris II Panthéon-Assas et membre du Laboratoire de recherche en sciences de gestion Panthéon-Assas (LARGEPA). Ses travaux de recherche portent sur les nouveaux comportements de consommation et l’innovation sociétale. Diplômée de IMT-BS et titulaire d’un M.A. in Telecommunications de Michigan State University, elle a également exercé comme responsable marketing et responsable éco-conception dans le secteur des télécoms.

Marine Chesnais

Danseuse de grande sensibilité et à la technique parfaite, Marine Chesnais est une étoile montante de la danse contemporaine française. Elle se forme au Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris, dont elle ressort avec le premier prix, avant de rejoindre le Centre chorégraphique National de Caen et de Basse Normandie. Dans sa nouvelle création, Habiter le seuil, elle nous convie à une odyssée collective et immersive dans le grand bleu, et nous plonge aux origines aquatiques de l'Homme, dans un duo sous-marin où la danse ondule, réunit, inspire.

François Joncour

Instrumentiste et créateur sonore, François Joncour a débuté son aventure musicale dans des groupes de pop (Pastoral Division, I Come From Pop) qui lui ont donné un goût immodéré pour la scène et la mise en son. Ses récentes collaborations avec des plasticiens, scientifiques et danseurs le mènent aujourd'hui sur les chemins fascinants d'aventures sonores et expérimentations en tous genres.

Son dernier spectacle, Sonars Tapes,  vous transporte dans un univers, qui contrairement à ce qu’affirmait le
commandant Cousteau, n’a rien du fameux monde du silence. C’est un véritable chorus de sons qui s’agite : les vagues, la pluie, les frottements d’antennes des crustacés, le mouvement de l’eau mais aussi les moteurs de bateaux, l’empreinte de l’homme et les crissements d’icebergs qui témoignent d’une catastrophe écologique en cours.

capucine-trochet-canaries-le-cap-vert-1

capucine-trochet-canaries-le-cap-vert-1

Capucine Trochet, navigatrice

Christian Dumard, le météorologue officiel du Vendée Globe - mais aussi d'un grand nombre d'épreuves, de la Mini-Transat à la Volvo Ocean Race- est spécialiste d'une discipline de niche: le routage océanique. Autrement dit, optimiser les trajectoires au large en fonction de nombreux paramètres, dont bien sûr, la météo. En 2019, il s'est lancé avec sa fille Clara à l'assaut du mythique passage du Nord-Ouest à bord d'un Sun Fast 37.

Entre cinéma et océan, Mégane Murgia, jeune réalisatrice, a construit son quotidien autour de ses deux passions.
Après avoir suivi sa curiosité cinéphile à l'université de Rennes, elle retourne sur le rivage finistérien avec le besoin de le filmer. C'est la mer qui l'inspire, ses couleurs, comme les personnages qu'elle façonne. Ses premiers films donnent la parole aux surfeuses bretonnes dans le désir de construire une image plus juste de la femme dans le surf. Dans un regard authentique et sensible, elle met en lumière des amoureux de l’océan et passionnés de la nature.

Née le 14 juin 1984 à Brest, Madeleine Leroyer est réalisatrice et auteure. Diplômée de Sciences Po en 2007, elle est correspondante en Russie de 2008 à 2014, et a couvert l'ensemble de l'actualité russe pour de nombreuses rédactions françaises et francophones. En 2016, pendant l’écriture de son premier long métrage documentaire, intitulé «Numéro 387», elle suit un atelier Varan. Elle est également l'auteure de « Une vie de pintade a Moscou », paru chez Calmann-Levy en 2012, et traduit en russe en 2015 chez Ripol-Classic et a intégré l’Accelerator Lab de la fondation américaine Chicken&Egg Pictures.

 

Damien Castera

Free surfeur professionnel et aventurier, membre de la
société des explorateurs français, Damien Castera également participé à la réalisation de 7 films documentaires basés sur diverses expéditions et il est l’auteur du livre « Expéditions Odisea, du flocon à la vague ». Après un parcours de plusieurs années en compétition, il décide de tout arrêter pour se consacrer entièrement au “free-surf”et au voyage. Depuis, ses expéditions sont rythmées par la liberté, la découverte et l’aventure à travers le monde. Ses récits de voyage sont régulièrement publiés dans la presse spécialisée

Louise Hémon est cinéaste, diplômée de l'Atelier documentaire de La Fémis. Elle est notamment l’auteure d’un court-métrage de fiction ONZE REPAS (Prix du jury au Festival d’Aguilar - 2010), d’un péplum
documentaire L’HOMME LE PLUS FORT (Hot Docs Toronto, FIFIB et diff. ARTE - 2015) et d’un spectacle RITUEL 4 : LE GRAND DÉBAT co-signé avec Emilie Rousset (Festival d’Automne à Paris, 2018).Après un passage par la Berlinale Talents, elle écrit actuellement son projet de long-métrage de fiction L’ENGLOUTIE développé à la Sélection Annuelle 2019 du Groupe Ouest

Émilie Rousset est metteuse en scène, au sein de la compagnie John Corporation elle explore différents modes d’écriture théâtrale et performative. Elle utilise l’archive et l’enquête documentaire pour créer des pièces, des installations, des films. Elle collecte des vocabulaires, des idées, observe des mouvements de pensée. Ensuite elle les déplace et invente des
dispositifs où des acteurs incarnent ces paroles. Une superposition se crée entre le réel et le fictionnel, entre la situation originale et sa copie.

Autrice, photographe documentaire et maritime, Laurence Fischer est née et vit à Lyon mais a le monde - et les océans - comme bureau. Son travail s'intéresse aux problématiques socio-environnementales et ses travaux photographiques interrogent le rapport de l'humain à son environnement.
L'exposition "Les Visages de la mer" est le projet d’une quête maritime, d'une enquête à la recherche des différents visages de la mer, tout autour de la planète. Avec un seul et même dénominateur : l'activité humaine et son impact sur le poumon bleu de la Terre.

Depuis plus de 15 ans, le surfeur et explorateur morbihannais Erwan Simon enchaîne les expéditions à la recherche des vagues les plus inconnues.